Vendredi 20 mars 2009: 2 films seront projetés:

14h30: Cinéma Paradiso de Giuseppe Tornatore

Alfredo vient de mourir. Pour Salvatore, cineaste en vogue, c’est tout un pan de son passé qui s’écroule. On l’appellait Toto a l’époque. Il partageait son temps libre entre l’office ou il était enfant de choeur et la salle de cinéma paroissiale, en particulier la cabine de projection où régnait Alfredo…

http://video.google.com/videoplay?docid=8337451693276234449

17h30: Paï de Niki Caro

Les habitants de ce village maori se réclament tous du même ancêtre : Paikea, le légendaire Whale Rider qui y débarqua mille ans plus tôt, juché sur le dos d’une baleine. A chaque nouvelle génération, un descendant mâle du chef reçoit ce titre qui fait de lui le leader et le gardien spirituel de sa petite communauté.
A douze ans, Paï, petite-fille du chef Koro, est une adolescente douée, sensible et volontaire. Depuis la mort de son frère, elle est aussi la seule à pouvoir assurer le rôle “viril”, si prestigieux. Mais Koro, gardien d’une tradition millénaire, refuse de voir en Paï son héritière : aucune fille n’a jamais été et ne sera jamais Whale Rider

La deuxième séance sera précédée de 2 courts métrages réalisés par les élèves de l’ISAMM de Tunis et elle sera suivie d’un débat.

Publié dans (Cinéma, Djerba, culture) par Marie


Ecrire un commentaire
Nom: 
Email: 
Site web: 
Commentaires: